La douceur de ces derniers ne nous incite pas à penser

à cette fête de fin d'année tant attendue,

avant de nous plonger dans nos dernières revues de cuisine et d'enfiler le tablier

pensons un peu à la déco,

et c'est justement la réflexion d'une voisine ce matin qui m'y a fait penser,

elle comme quelques autres et vous également

ont beaucoup aimé les oiseaux aux rubans suspendus dans l'arbre sur la pelouse cet été

cette idée qui m'était venue refait surface,

vite je plonge dans un ou deux bouquins

pour trouver le patron souhaité, la boîte des tissus,

je fouille, je choisis, je compose

il n'y a plus qu'à coudre

 

bottes